fictionalize you life

We can go wherever we please and everything depends upon how near you stand to me

 
RSS Feed

interviews, conversations...

Julia Kent, août 2013

Character, troisième album de Julia Kent, est sorti il y a quelques mois sur Leaf, qui est aussi le label de Colleen. Quand elle ne joue pas avec Antony and the Johnsons, ni avec son groupe Rasputin, la musicienne en longue robe noire compose une musique théâtrale et dramatique, moins fougueuse que Gaspard Claus, juste différemment intense. Elle a déjà écrit pour un metteur en scène et le réalisateur d’un film sur le changement climatique. Léger et grave du premier au dernier titre, Character évoque à la fois Tim Burton et Wim Wenders, période “Les Ailes du Désir”.


Le disque avance entre beauté classique et avant-garde. Le violoncelle devient cet instrument tenu à bras le corps pour garder le cap, tel un capitaine agrippé à la barre par gros temps, le temps de surmonter les tensions de “Tourbillon” ou de “Kingdom”, avant d’arriver à “Salute” un lumineux exercice de méditation, un rendez-vous réussi avec le soleil, un retour à l’équilibre.


Merci à Julia pour ses réponses.


www.facebook.com/juliakent.music




Lire la suite »


Culture Reject, Avril 2013


Le Canadien Michael O’Connell, alias Culture Reject, était en France il y a environ deux mois, pour fêter la sortie d’un nouvel EP sur le label Specific. Le nom de son groupe est intimement lié à son métier de travailleur social, et son intérêt pour l’ailleurs et les autres lui inspirent des pop songs un peu soul. Le disque s’appelle Forces. Son auteur montre dans l’interview qui suit une belle force de caractère, milite avec conviction et affirme l’importance de l’art pour tous et tous les jours.


Lire la suite »


Karo, avril 2013

Découverte au détour d’internet, puis en concert en première partie de Serafina Steer un soir d’été 2008, la voix de Karo frappe par sa clarté et sa profondeur. La chanteuse allemande a sorti cet hiver son deuxième album intitulé Home, dont les morceaux commencent par quelques notes sur un mode intimiste avant d’ouvrir portes et fenêtres, de déborder au dehors. Folk-rock traversé de décharges électriques, slowcore, chant hanté, boucles de guitare, reprises de Chris Isaak et de Roxy Music : Home is where the heart is (and the record collection).




Lire la suite »


Charge Group, février 2013

Charge Group est en quelque sorte un phénomène de rock atmosphérique et théâtral australien. Leurs morceaux grandissent pour finir en beau tapage et en pluie d’étincelles, explosions in the sky sous les étoiles de l’hémisphère sud. Fiévreux, lucide et plein d’espoir, ce deuxième album éponyme alterne hymnes pour grands concerts organisés en pleine nature et mélodies simples empruntées au folk traditionnel.

Le quatuor est sans doute un très bon groupe de scène, si l’on en juge par la video de Run, la voix expressive de Matt Blackman, et leur adresse à arranger un wall of sound qu’ils s’empressent aussitôt d’escalader comme une barrière naturelle, comme un défi à aller voir plus loin.

Ils seront en tournée en Europe en mars et avril.



Lire la suite »


Florian Schall, S8N, février 2013

Infatigable curieux, visiteur de magasins de disques jusqu’au Japon, blogueur, vendeur à la Face Cachée, « le plus grand disquaire de l’Est de la France », Florian Schall organise aussi des concerts, a joué dans plusieurs groupes, est aussi songwriter. Après deux Eps de son groupe Twin Pricks, il vient d’enregistrer un split CD à deux faces A, « Both Sides of the Record ».


Homme de l’ombre sur la pochette, fan de chanteuses pop qui valent mieux que l’image construite pour vendre, et de métalleux qui grondent, amateur de musiques de films de série Z, collectionneur de vinyles, il sait reconnaître les bonnes chansons, celles qui attendent au tournant d’un teenage movie, d’un feel good movie, d’un album posé sur la platine.


Ses chansons à lui, sous l’influence de groupes scandaleusement inconnus, semblent chercher comment être dans le monde réel sans rien lâcher de ses convictions d’adolescent persuadé qu’il se trouve une part de vérité parmi des guitares faussement bordéliques. Elles possèdent l’énergie de la prise de risque, le moment un peu vertigineux où après avoir beaucoup pensé, on commence à agir.


On lui souhaite de garder le cap avec ou sans capuche de très longues années encore.




L’autre face A est très réussie aussi. Alone With King Kong démarre avec un emprunt à Oscar Wilde, l’ambiance est moins pop ligne claire que sur l’album précédent, le ton plus sérieux, l’écriture toujours aussi inspirée. Il paraît que ce sont des chansons de transition. Vivement la suite…






Lire la suite »


Téhessé, février 2013

Impossible de ne pas penser à the XX en écoutant Téhessé, mais the XX qui aurait pris un coup de soleil dans un pays exotique.

Le premier EP du jeune groupe lyonnais s’appelle Toumrakata, un mot qui n’existait pas avant d’être inventé, à l’image de leur musique, un peu sauvage et farouche. Au delà du genre indie/trip hop choisi comme étiquette, les 7 titres du disque, voix, percussions et synthés minimaux influencés par toutes les couleurs musicales, conviennent aussi bien aux matins froids qu’aux jours radieux. En bonus, le clip de Fear, où Selia, Théo et Camille mettent en scène la fabrication des animaux totems dont ils ont fait la pochette de leur disque.




Lire la suite »


Mathieu Schmitt, novembre 2012

Il y a ceux qui écrivent, et il y a ceux qui dessinent et qui fabriquent, comme Mathieu Schmitt, rencontré à l’occasion d’un des fameux P’tit Dej’ Musicaux de la Médiathèque de Metz. Passé par les Beaux Arts, musicien engagé dans plusieurs projets, il s’est tourné vers la lutherie avec un talent certain. Profondément marqué par le grunge et Nirvana, curieux des musiques du monde, il imagine puis construit dans le calme de son atelier des instruments aux noms inspirés, choisissant avec soin les bois, les matières dont il se sert. Grâce à un véritable savoir faire, son travail dans l’esprit DIY aboutit à de véritables oeuvres d’art.



Un article de présentation très complet (gif animé inside !) de Miss Media.



On peut voir le beau travail de Mathieu ici et là:


mathieu-schmitt.blogspot.fr


www.mupiz.com/mathieuschmitt


Lire la suite »


Everyone’s Mixtape, novembre 2012

Gadget malin pour les nostalgiques des compilations maisons, bricolées sur cassette avant l’invention du cd et du mp3, Everyone’s Mixtape est le moyen parfait de partager des découvertes et bien plus encore. Cliquez sur les boitiers et découvrez les sélections, les collections de ceux qui offrent des chansons parce que le chocolat c’est périssable. Puis à votre tour, rassemblez sur une nouvelle mixtape chefs d’oeuvres immanquables ou coups de coeur d’aujourd’hui.

En vrac, voici quelques titres des artistes au sommaire du blog, et d’autres aussi. Beaucoup de chansons qui ne s’écoutent bien que seul au milieu de la nuit, mais aussi des souvenirs de concerts, des cadeaux, des trésors croisés par hasard.



Jullian Angel, Saved by the monster (videoclip), octobre 2012

Cette chanson magnifique de Jullian Angel a désormais un clip à sa mesure, où chacun est bien plus qu’il n’y parait. Un peu plus de 4 minutes magiques où les destins du poète moderne, du monstre gardien, du cercle d’amis (plus un chat curieux et des disques compagnons) se croisent, se rejoignent enfin pour raconter leur histoire commune. Un classique instantané.



Réalisé par Guillaume Deraedt, produit par Les Ptits Films entre Nous & Escape Fantasy, écrit par Jullian Angel & Guillaume Deraedt.

2ème single extrait de l’album Kamikaze planning holidays (Escape Fantasy / Les Disques Normal - 2011).


Laura Cahen, août 2012




Il y a d’abord Deux Z’elles, un duo féminin (ce n’est pas si commun) qui remet au goût du jour lors de concerts impeccables une certaine tradition germanopratine des chansons où l’on rit, on rêve et on pense.


Il y a ensuite Laura, moitié du groupe ci-dessus cité, une jeune femme du genre brune piquante qui compose en parallèle pour son projet solo. Lauréate idéale d’un concours imaginaire, Future Star inspirée par un jury composé de Boby Lapointe, Colette Renard, Feist et M, elle vient de sortir un EP 4 titres, entre swing et mélancolie, dont “Mon loup”, un tube potentiel, pop et espiègle, qui file la métaphore gourmande avec légèreté.


Lire la suite »


« Posts précédents |